L'ostéopathie c'est quoi ?

L'ostéopathie se définit comme l'art de diagnostiquer et de traiter les pertes de mobilité articulaire et tissulaire perturbant l'état de santé. 

L'ostéopathie est une science thérapeutique ne faisant appel à aucun autre outil que la main du praticien. Elle est fondée sur la connaissance approfondie de l'anatomie, de la biomécanique et de la physiologie du corps humain.

L'ostéopathie sollicite les systèmes d'auto-régulation et d'auto-guérison du corps afin que celui-ci rétablisse son fonctionnement harmonieux.

L'ostéopathie se base sur les principes de son fondateur Andrew Taylor Still(1828-1917).  

  1.  Le corps est un tout, une unité dans laquelle toutes les régions et systèmes du corps sont liés et interdépendants. Toute perturbation ou dysfonctionnement d'une région du corps aura des répercussions sur la totalité du corps (répercussions locales et à distance).
  2.  Le corps a ses propres systèmes d'auto-régulation et d'auto guérison. Notre corps possède tout ce qui lui est nécessaire pour assurer et maintenir l'état de santé. La fluctuation des liquides organiques, et notamment du sang dans l'artère, est fondamentale afin d'établir une homéostasie dans l'ensemble du corps grâce à un système d'équilibre complexe entre l'absorption et l'élimination.
  3. Le concept ostéopathique met en évidence l'unité du corps dans laquelle la structure et la fonction sont mutuellement et réciproquement interdépendantes. La maladie est le résultat d'anomalies anatomiques auxquelles succède le désordre physiologique. Le trouble de la structure modifie directement la fonction.
 
L'ostéopathie consiste donc à comprendre les rapports étroits existant entre la notion de santé et l'équilibre fonctionnel de l'ensemble des structures du corps.

  Pour cela, l'art ostéopathique vise, via un diagnostic ostéopathique précis et des techniques manuelles adaptées, à traiter les problèmes fonctionnels, à rétablir et préserver l'état de santé, ainsi qu'à prévenir l'apparition de la maladie. Elle ne propose pas de guérir les pathologies dégénératives, génétiques, infectieuses, ou néoplasiques. En revanche, elle peut avoir une action sur les conséquences de ces pathologies (en particulier la douleur) et peut aider l'organisme à combattre plus facilement la maladie. Dès lors, l'ostéopathie ne sera plus une thérapie étiopathique mais une thérapie palliative complémentaire qu'il ne faut pas négliger.   En résumé, l'ostéopathie est à la fois un art, une philosophie et une science. 

  • Un Art, car c'est une thérapeutique manuelle qui repose sur des compétences spécifiques approfondies du corps humain, et nécessite un toucher précis, minutieux, exact, et toujours dosé suivant les patients et la pathologie à traiter.
  • Une Philosophie, parce qu'elle s'intéresse à l'homme dans sa globalité. Ce n'est pas tant le symptôme qui intéresse l'ostéopathe que la cause qui la provoque.
  • Une Science qui englobe les connaissances anatomiques, physiologiques, biomécaniques, et biologiques relatives au rétablissement et à la préservation de la santé.